d'après Frankenstein et l'oeuvre de Mary Shelley (et les textes de Percy Shelley, Lord Byron, Mary Wollstonecraft, Volney, William Wordsworth, Samuel Taylor Coleridge et Marceline Desbordes-Valmore)

Adaptation Jérémie Sonntag et Florian Goetz, d'après Mary Shelley Mise en scène Florian Goetz et Jérémie Sonntag Interprétation Roxane Kasperski, Jordan Sajous et Jérémie Sonntag Scénographie Aurélie Lemaignen Création et régie vidéo Emilie Villemagne (eMTv) Images Elise Passavant (Tankmutation) Création et régie lumières Claire Gondrexon Création son Maxime Vincent Costumes Camille Vallat Régie son et régie générale Paul Cabel Chargée de production et de diffusion Emmanuelle Dandrel Administration et production Claire Guièze et Virginie Hammel - le petit bureau Production les arpenteurs de l’invisible Coproduction le CDNOI - CDN de l'Océan Indien, le Théâtre de Saint Maur, l'Espace B. Vian - Les Ulis, le Sud-Est Théâtre - Villeneuve Saint-Georges , la Ferme de Bel-Ébat – Guyancourt, le Centre d'Art et de Culture - Meudon (en cours) Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National Avec le soutien du Conseil Départemental du Val de Marne Accueil en résidence le CDN de Normandie - Rouen, la Ferme de Bel-Ébat – Guyancourt, la Ferme du Buisson - Scène Nationale, le Théâtre de Saint Maur, les Laboratoires d'AubervilliersSoutiens l'Entre Deux - Scène de Lésigny Remerciements Odéon - Théâtre de l'Europe, le Théâtre de la Cité Internationale, les Tréteaux de France - CDN, le Figuier Blanc - Argenteuil

création les 10 et 11 mars 2022 à la Ferme de Bel Ébat - Guyancourt (78)

Les arpenteurs de l'invisible sont artistes associés et en résidence à la Ferme de Bel Ébat -Guyancourt.

Dans un monde en perdition, trois voyageurs découvrent un homme à l'agonie, Victor Frankenstein. Ce jeune scientifique leur raconte son histoire : quelques temps auparavant, il est parvenu à donner la vie à une créature surhumaine. Mais celle-ci sème bientôt la terreur autour d'elle...

Dans une atmosphère hybride entre XIXe et XXIe siècle, où dialoguent éclairages à la bougie, ciels tourmentés, vidéo et body mapping, ce classique du « mystère et de la terreur » pose la question de l’hubris de l'homme et de sa responsabilité vis à vis de l’Humanité et de son environnement. En donnant la parole aux laissés-pour-compte, notre adaptation rend à l'oeuvre sa dimension politique en interrogeant les rapports de domination et l’origine de la violence.

à partir de 14 ans - 1h30

Ne suis-je pas repoussé et haï par tous les hommes ? Toi, mon créateur, tu voudrais me lacérer et triompher de moi ; souviens-t'en et dis-moi pourquoi il me faudrait avoir davantage pitié de l'homme qu'il n'a pitié de moi ?"
- MARY SHELLEY - Frankenstein